L'entrée en guerre à Rome - Université Gustave Eiffel Access content directly
Journal Articles Travaux et Recherches de l'UMLV Year : 2000

L'entrée en guerre à Rome

Abstract

Les actes juridiques qui accompagnent le passage de l’état de guerre à celui de paix sont à Rome beaucoup moins formalisés qu’on ne le pense. En outre, ils se sont profondément transformés au cours des huit siècles qui couvrent la période archaïque, la période de l’expansion transmarine et le début du principat ; ces mutations ont accompagné l’expansion de Rome, la définition renouvelée de son empire, les changements de nature du régime. Rien de commun, en effet, entre les guerres annuelles, répétitives, menées jusqu’au IVème siècle avant notre ère contre les peuples italiens (Volsques, Etrusques, Eques) et celles des conquêtes républicaines dans tout le monde méditerranéen, enfin celles de l’Empire dont l’empereur est le seul responsable, guerres essentiellement défensives et le fait de soldats de métier. Les techniques changent, mais les buts aussi et l’idée même de la guerre : on passe progressivement d’un type de guerre limitée rigoureusement dans l’espace et le temps, à la guerre comme activité permanente et lointaine. Cependant, les principes qui réglaient à l’origine les modalités de la guerre, et en particulier celles de l’entrée en guerre, ne deviennent pas complètement inactuels sous l’Empire.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Coltelloni-Trannoy_entree_2000.pdf (8.54 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-04037200 , version 1 (16-05-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04037200 , version 1

Cite

Michèle Coltelloni-Trannoy. L'entrée en guerre à Rome. Travaux et Recherches de l'UMLV, 2000, 1, pp.9-18. ⟨hal-04037200⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More